Le parcours de guerre de Cyprien Brèthes

Le parcours de guerre de Cyprien Brèthes
Cet été 1914, aurait pu être un bien bel été… mais pourtant, de nos jours, à sa seule évocation, il marque pour tous le souvenir du début d’une guerre terrible, meurtrière, qui marquera dans la chair, nos familles et sacrifiera à jamais une jeunesse bien innocente.

Plus de 100 ans se sont écoulés et aujourd’hui, les témoins nous ayant tous quittés, seul un monument trône sur cette petite place pour nous rappeler ce drame.

Une fois l’an, une émouvante cérémonie bien enracinée dans nos traditions, et relayée par toute une population, vient réveiller notre mémoire puisqu’ils sont 56 castésiens à avoir payé de leur vie sur les champs de bataille entre 1914 et 1918.

Il ne reste pourtant aujourd’hui qu’une liste, des noms à jamais gravés dans la pierre rose de Bidarray.

Puisque leur histoire est notre histoire, nous avons donc choisi de faire revivre la mémoire de l’un d’entre eux, puisqu’il aura été la première victime castésienne de cette guerre, fauché  en Belgique, à Lobbes, dans le premier mois de guerre, à sa première bataille avec l’ennemi.

 

Un homme, un visage, un destin tragique et émouvant pour ce jeune prêtre, vicaire à Castets, qui au travers de son « parcours de guerre », que nous retracerons en images,  nous fera découvrir les conditions de son sacrifice.